Le diagnostic énergétique

Développement durable oblige, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un terme bien connu des Français depuis quelques années. Mais que recouvre cette expression familière ? Quels sont les objectifs d’un tel diagnostic dans un logement ? électricitéfutée vous éclaire.

Diagnostic de performance énergétique : définition

Un diagnostic de performance énergétique, c’est un bilan des capacités énergétiques et thermiques d’un logement. Il doit avoir été établi par des thermiciens professionnels certifiés et est valable 10 ans.

Il permet d’évaluer la consommation d’énergie du logement et son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Le diagnostiqueur, qui est obligatoirement un professionnel certifié, procède à une identification des failles d’isolation de votre bâtiment. Il détermine ensuite à quel point les systèmes de chauffage et d’électricité viennent combler ces failles ou non.

Le diagnostic de performance énergétique est-il obligatoire ?

Oui ! L’établissement de ce bilan énergétique est une obligation qui pèse sur tous ceux ou celles qui souhaitent vendre un logement depuis 2006. Le DPE est également obligatoire si vous décidez de louer votre appartement ou votre maison.

En tant que locataire, vous êtes en droit d’exiger un tel document au moment de la signature de votre contrat de bail.

Comment lire un diagnostic de performance énergétique ?

Destiné à vous renseigner utilement sur la consommation énergétique globale d’un bâtiment en tant que locataire, futur acquéreur ou propriétaire, le diagnostic énergétique est un document capital que vous devez savoir lire et interpréter.

Il comprend 3 parties : les informations générales, les éléments énergétiques et l’étiquette énergie.

  1. Informations générales : le nom du propriétaire, l’adresse, le type de logement et sa superficie ainsi que le nom de l’expert qui réalise le diagnostic et de son entreprise.
  2. Éléments énergétiques : il s’agit du type d’énergie utilisé comme le bois, le gaz, le fioul ou l’électricité et les équipements du logement pour la production de l’eau chaude ou le chauffage.
  3. Étiquette énergie : elle obéit au même principe de codage lettres/couleurs que celui s’appliquant aux appareils électroménagers. Votre diagnostic de performance énergétique peut être étiqueté en rouge ou en violet. Dans ce cas, une couleur plus rouge signifie que la consommation de votre logement est élevée. Une étiquette avec un coloris violet foncé est la preuve que votre habitation est susceptible de polluer l’environnement en rejetant du gaz à effet de serre.

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page