Le tarif bleu EDF : c’est quoi ? Tous les prix 2021 du tarif bleu

Qu’est-ce que le tarif bleu EDF ?

Historique du tarif Bleu

Plongeons-nous d’abord dans un historique du tarif bleu EDF : d’où vient-il ?

Avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2004 pour les entreprises puis en 2007 pour les particuliers, le fournisseur d’électricité EDF disposait d’un quasi-monopole sur le secteur en France. C’est suite aux conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, qui a ainsi poussé le Gouvernement de l’époque à créer en 1946 un tarif unique pour l’électricité, uniquement commercialisé par EDF. Réglementé, il s’agit du tarif bleu EDF !

Par la suite, et avec l’émergence des nouvelles offres de marché en 2007, EDF s’est rapidement positionné comme le seul fournisseur historique proposant à la fois des offres au tarif réglementé et des offres de marché. Le fameux « Tarif Bleu » correspond ainsi à l’offre réglementée d’EDF, dont la valeur est fixée par les pouvoirs publics.

Les différentes options tarifaires du tarif bleu EDF

On distingue plusieurs options tarifaires, notamment le Tarif Bleu EDF en option Heures Pleines/Heures Creuses, qui permet de bénéficier d’un prix du kWh attractif sur une plage horaire très spécifique. Cette solution est particulièrement intéressante pour les personnes disposant de beaucoup d’équipements électriques, et qui en font l’usage à des moments particuliers de la journée (par exemple, entre 21h30 et 7h30).

L’option Base permet quant à elle de bénéficier d’un prix du kWh fixe, quels que soient l’heure et le jour de consommation. Cette option tarifaire du Tarif Bleu EDF est davantage indiquée pour les particuliers disposant d’un équipement électrique réduit au minimum, ou si cet équipement fait l’objet d’une utilisation en dehors des heures creuses.

Enfin, l’option Tempo (ex-EJP) propose un prix de l’électricité différent selon les jours de l’année. Certains auront un prix avantageux (300 jours bleus), semi-avantageux (43 jours blancs) ou bien très élevés (22 jours rouges).

Comment le prix du tarif bleu EDF est-il fixé ?

Ce faisant, il convient de noter que les tarifs réglementés sont définis par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), contrairement aux offres de marché et conformément à la loi NOME depuis le 7 décembre 2015.

Il en va de même pour le Tarif Bleu. D’une manière générale, les tarifs réglementés font l’objet d’une révision tous les ans, une première au 1er février et une seconde au 1er août.

Vous l’aurez compris, à votre échelle en tant qu’abonné, vous n’avez aucun pouvoir sur cette évolution des prix. Il vous faut donc, en cas d’augmentation, souscrire l’offre d’énergie la plus avantageuse afin de réaliser un maximum d’économies et limiter l’impact des hausses.

Quelle est la composition du tarif bleu d’électricité ?

Le tarif Bleu EDF se décompose en deux éléments sur votre facture : l’abonnement annuel (dont le montant est relatif à la puissance du compteur mise à disposition) et le prix du kWh (qui renvoie au prix unitaire de chaque kWh consommé par le client).

Pour chacune de ces deux parties, il faut tenir compte du prix de l’acheminement de l’électricité sur les réseaux, autrement dit les coûts que doivent payer les fournisseurs pour utiliser les réseaux et couvrir son entretien par les gestionnaires de transport et de distribution, respectivement RTE (Réseau de Transport d’Electricité) et Enedis.

Le tarif bleu EDF TTC inclut également un certain nombre de taxes sur l’électricité qui représentent près de 2/3 de la facture totale. Parmi ces taxes, on peut relever par exemple en 2021 :

  • La CSPE (Contribution aux charges de Service Public de l’Electricité), dont le montant s’élève à 2,25 cts € / kWh HTVA soit 22,5€ / MWh.
  • La TCFE (Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité), des taxes locales départementales et communales, dont le montant maximum s’élève à 0,982 cts € / kWh HTVA soit 9,82 / MWh.
  • La CTA (Contribution Tarifait d’Acheminement), qui couvre les retraites des personnels des IEG (Indus­tries élec­triques et gazières), représentant près de 27,04% de la partie acheminement de l’abonnement.
  • La TVA, qui comprend deux taux : l’un sur le prix du kWh et l’autre sur l’abonnement. L’abonnement est la partie fixe du coût de l’électricité, et fait l’objet d’une taxe à hauteur de 5,5%. Le taux normal de TVA à 20% est quant à lui appliqué sur le prix du kWh, et est donc susceptible d’évoluer en fonction de la consommation du foyer.

Le tarif bleu d’EDF 2021 en option Base

Comme nous l’avons vu précédemment, le tarif bleu EDF en option Base permet d’accéder à un prix du kWh identique quels que soient l’heure et le jour de la semaine. Cette alternative se révèle idéale pour les consommateurs ne disposant que de peu d’appareils électriques, utilisant ceux-ci en dehors des plages d’Heures Creuses.

Voici un aperçu de la grille tarifaire pour l’offre du tarif bleu EDF en option Base, applicable au 1er mars 2021 :

Puissance du compteurAbonnement Annuel EDF (€ TTC)Prix du kWh (€ TTC)
3 kVA102,36 0,1582
6 kVA127,2 0,1582
9 kVA152,04 0,1630
12 kVA176,64 0,1630
15 kVA200,76 0,1630

L’option Heures Pleines et Heures Creuses avec le tarif bleu EDF en 2021

Voici la grille tarifaire du tarif bleu EDF 2021 en option Heures Pleines/Heures Creuses, applicable au 1er mars 2021 :

Puissance du compteurAbonnement Annuel (€ TTC)Prix du kWh HP (€ TTC) Prix du kWh HC (€ TTC)
3 kVA
6 kVA138,60 0,1853 0,1353
9 kVA171,36 0,1853 0,1353
12 kVA202,56 0,1853 0,1353
15 kVA231,84 0,1853 0,1353

Le prix du tarif bleu EDF en 2021 pour l’option Tempo

Regardons maintenant la grille tarifaire du tarif bleu EDF en Option Tempo en 2021, applicable au 1er mars 2021 :

Puissance du compteurAbonnement Annuel (€ TTC)Prix du kWh Bleu HP (€ TTC)Prix du kWh Bleu HC (€ TTC) Prix du kWh Blanc HP (€ TTC) Prix du kWh Blanc HC (€ TTC) Prix du kWh Rouge HP (€ TTC) Prix du kWh Rouge HC (€ TTC)
9 kVA168,96 0,15150,12310,17830,14050,14990,6275
12 kVA199,20 0,1515 0,1231 0,1783 0,1405 0,1499 0,6275
15 kVA214,920,1515 0,1231 0,1783 0,1405 0,1499 0,6275
18 kVA237,12 0,1515 0,1231 0,1783 0,1405 0,1499 0,6275

Quel tarif bleu d’électricité avec EJP ?

Notez que l’option tarifaire EJP n’est plus disponible à la souscription depuis 1998. C’est Tempo qui la remplace désormais.

L’option EJP propose un prix du kWh avantageux durant 343 jours de l’année et un prix bien plus cher durant les jours EJP, soit 22 jours de pointe.

Voici la grille tarifaire de l’option EJP 2021 pour le tarif bleu EDF, applicable au 1er mars 2021 :

Puissance du compteurAbonnement Annuel (€ TTC)Prix du kWh Jour normal (€ TTC) Prix du kWh Jour EJP (€ TTC)
9 kVA 151,56 0,15320,3772
12 kVA 175,68 0,1532 0,3772
15 kVA 199,56 0,1532 0,3772
18 kVA 223,32 0,1532 0,3772

Hausse du tarif bleu d’électricité : pour quelles raisons ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, le prix de l’électricité n’est pas définitivement fixe, et peut être sujet à certaines variations.

Par exemple, le gouvernement avait augmenté de 2,4% les tarifs réglementés de l’électricité au 1er février 2020, selon les préconisations de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Cette nouvelle hausse s’expliquait à l’époque par l’augmentation du coût de l’approvisionnement, bien que cette explication soit loin d’être la seule. En effet, la hausse était jugée nécessaire à l’époque pour compenser le gel des prix de l’électricité durant la crise des « Gilets jaunes ».

En 2021, les prix de l’électricité continuent à augmenter, avec une hausse de 1,61% des tarifs réglementés en février 2021. Les raisons ? Les coûts de maintenance du parc nucléaire d’EDF et de nombreux impayés de facture d’énergie dus à la crise sanitaire.

Tarif bleu ou offre de marché : quel est le moins cher en 2021 ?

La différence entre le tarif bleu EDF et l’offre de marché

Le tarif Bleu d’EDF est peut-être la solution la plus répandue et la plus populaire auprès des consommateurs, mais elle est loin d’être la seule disponible sur le marché, et loin d’être la moins chère également !

Notons que les tarifs réglementés de vente sont fixés et mis à jour de manière régulière par le ministère de l’Energie, après consultation de la Commission de régulation de l’énergie. Ainsi, les tarifs réglementés de l’électricité sont susceptibles d’évoluer tous les ans, et dépendent également de la puissance du compteur et de l’option choisie – rappelons que le Tarif Bleu permet de choisir entre l’option Base, l’option Heures Pleines/Heures Creuses ou l’option Tempo par exemple.

Les tarifs délivrés par les offres de marché, en revanche, sont déterminés librement par la loi de l’offre et de la demande : l’Etat n’intervient donc pas dans la situation pour réguler les prix.

On peut ainsi affirmer que les offres de marché proposent des prix bien plus avantageux que les tarifs réglementés. Selon les chiffres relevés par la Commission de régulation de l’énergie, le gain peut représenter entre 5 et 10% sur la facture d’énergie annuelle du consommateur.

En dehors des offres de marché proposées par EDF, comme Digiwatt, on dénombre beaucoup d’autres offres : par exemple, l’offre Total Direct Energie Classique offre une réduction de 5% sur le Tarif réglementé de vente (TRV), ce que l’on appelle une offre indexée. D’autres solutions 100% online existent, telle que l’offre Mint Energie Online & Green, qui propose une réduction de 17% sur le Tarif réglementé de vente.

Comparaison tarif bleu EDF ou offre de marché en 2021 : qui est le moins cher ?

Analysons plusieurs offres de marché et comparons-les avec le tarif bleu EDF en 2021 surtout si vous hésitez entre plusieurs founisseurs et EDF (EDF ou GDF,…). Grille tarifaire applicable au 1er mars 2021, pour un compteur de 6 kVA en option Base.

OffreAbonnement Annuel (€ TTC)Prix du kWh (€ TTC)Remise
Tarif bleu EDF 127,2 0,1582
Digiwatt EDF 127,92 0,1500 -5%
Offre Online Total Direct Energie 127,2 0,1463 -10%
Offre Eco Vattenfall 139,92 0,1441 -10%
Offre Super Méga Energie 127,2 0,1423 -13%
Offre Online & Green Mint Energie 127,2 0,1375 -17%

Vous le voyez, les offres de marché sont moins chères que le tarif bleu en 2021, en tout cas sur le prix de l’électricité pur, grâce à leurs réductions par rapport au tarif réglementé EDF. En ce qui concerne l’abonnement, les offres se valent en général.

Tout en limitant vos consommation d’électricité quotidiennes un maximum, c’est sur le prix du kWh que vous devez réaliser le plus d’économies.

Tarif Bleu, jaune ou vert : quelles différences ?

Le tarif bleu existe encore actuellement. En revanche, les tarifs jaune et vert ont été abandonnées par EDF depuis le 31 décembre 2015.

Le tarif jaune ainsi que le tarif vert s’adressaient aux entreprises nécessitant de grosses consommation d’électricité. Le tarif jaune pouvait être souscrit par exemple pour les entreprises d’une puissance de compteur située entre 36 et 250 kVA tandis que le tarif vert concernait des puissances encore plus grandes.

Désormais, c’est le tarif bleu EDF qui s’adresse à la fois aux particuliers et aux entreprises.

Partir d’EDF pour une offre moins chère : c’est possible !

Vous souhaitez faire des économies et partir de chez EDF pour une offre de marché moins chère chez un fournisseur alternatif ? En 2021, c’est possible de résilier votre contrat au tarif bleu EDF !

Le changement de fournisseur d’électricité est gratuit, sans engagement, réversible (vous pouvez revenir chez EDF si vous le souhaitez), garanti sans coupure d’énergie et sans intervention sur votre compteur.

Annae

Revenir en haut de page