Qu’est-ce que l’option Heures pleines Heures creuses d’EDF ?

Vous aussi, vous trouvez que vous payez trop cher votre électricité ? Comme de nombreux Français, vous êtes donc à la recherche de moyens pour faire baisser votre facture. Comme la comparaison d’abonnements et l’achat groupé, la souscription à la double tarification « heures creuses heures pleines » d’EDF (ou option Heures Creuses) peut être une bonne solution. Nous vous expliquons de quoi il s’agit et comment en bénéficier.

Heures pleines Heures creuses : des tarifs différenciés

Avec l’option Base, vous payez le kilowatt/heure (kWh) à un prix constant, quels que soient l’heure et le jour de la semaine. Plus connue sous le nom d’abonnement « Heures pleines Heures creuses », la double tarification est une option qui permet de bénéficier d’un prix du kWh réduit sur une plage horaire définie et limitée à 8 heures par jour.

Le basculement entre tarification Heures pleines et Heures creuses ne requiert aucune intervention de la part du consommateur. C’est un signal envoyé par Enedis sous la forme d’une impulsion électrique qui fait basculer la tarification.

Cette bascule n’est pas décidée par le fournisseur d’énergie (EDF), mais par Enedis. Les moments où sont programmées les heures creuses peuvent varier en fonction de la commune.

Quelles sont les heures creuses d’EDF ?

Les heures creuses sont définies par le gestionnaire de réseau Enedis. Elles doivent être comprises dans les plages horaires suivantes :

  • De 12h à 17h
  • De 20h à 8h

Les autres plages horaires sont donc systématiquement des heures pleines.

L’option Heures creuses d’EDF : tarifs et souscriptions

Souscrire à l’option Heures creuses a beau sembler attractif, un petit calcul de rentabilité est toutefois nécessaire. Il faut en effet prendre en compte plusieurs aspects :

  • Le tarif de l’abonnement à double tarification est supérieur à celui de la souscription de base. Le prix mensuel de l’abonnement EDF 6kVa en tarification de base est ainsi de 8,90€ alors que celui en double tarification est de 12,20€ (tarifs février 2018).
  • Le prix du kWh est, certes, moins élevé en heures creuses que le tarif de base, mais plus cher que celui-ci en heures pleines. Or le tarif Heures creuses ne fonctionne que 8 heures sur 24, réparties sur deux plages horaires.
  • Si vous n’êtes encore équipé d’un compteur électromécanique à un seul cadran, il vous faudra alors changer de compteur. Enedis facture cette opération un peu plus de 65€. En revanche, si votre logement est équipé d’un compteur Linky, la modification se réalise à distance, généralement en 24h ouvrées.
  • Le tarif Heures creuses n’est avantageux que pour les logements équipés d’appareils qui consomment beaucoup d’électricité et qui peuvent être activés durant les heures creuses. Si vous n’avez ni radiateurs électriques, ni lave-linge, ni lave-vaisselle, cette option n’est peut-être pas intéressante pour vous.

Fait-on des économies avec l’option Heures creuses ?

Le passage en double tarification heures pleines heures creuses impose un changement d’habitudes en ce qui concerne l’utilisation des appareils électriques les plus gourmands. Cette optimisation conditionne fortement le niveau d’économies réalisées sur le montant de la facture.

Il est généralement admis que la souscription aux heures creuses devient rentable à partir de 40% d’électricité consommée durant les plages horaires à tarif réduit.

Fin 2017, près de 50% des abonnés français avaient souscrit à la double option tarifaire.

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page