Le compteur Linky : guide pratique

Après les compteurs électromécaniques et électroniques, voici venu le temps des compteurs communiquant ! Débuté en 2015, le calendrier d’installation du compteur Linky devrait s’achever en 2021. La mise en place de ce nouveau compteur s’accompagne de quelques interrogations concernant son fonctionnement et surtout de ses avantages.

Le compteur Linky : principe et installation

Aisément reconnaissable à sa couleur vert fluo, le compteur électrique Linky représente la troisième génération de compteurs électriques. À une époque où les moyens de communication se multiplient et concernent presque toute la vie quotidienne, il paraît logique que le compteur électrique adopte lui aussi cette tendance. Ce nouveau compteur se veut donc communicant, ce qui permet d’offrir des fonctions supplémentaires par rapport aux anciens modèles.

Par courrier ou par mail, Enedis vous prévient au plus tard un mois avant de venir installer votre compteur électrique Linky. Son emplacement est généralement identique à celui de l’ancien. La pose demande en principe 30 minutes et on coupe l’électricité pendant environ un quart d’heure.

Avant de retirer l’ancien compteur, le technicien réalise un relevé. Une fois l’installation du Linky terminée, la personne repart avec votre vieux compteur, propriété d’Enedis.

Les avantages de passer au compteur communicant

La principale évolution concerne le relevé de la consommation qui s’effectue de manière automatique et à distance. Les informations liées à la consommation sont ainsi transmises en temps réel à Enedis (délai effectif de 30 minutes après consentement explicite de l’abonné). C’est ensuite communiqué à votre fournisseur d’électricité.

Bien évidemment, vous pouvez vous aussi connaître votre consommation en temps réel en vous rendant sur www.enedis.fr/linky.

Parallèlement, la présence d’un compteur Linky réduit les interventions techniques d’Enedis du fait que l’appareil est capable d’analyser certains dysfonctionnements liés à l’alimentation du réseau et d’en réparer certains.

Le fonctionnement d’un compteur Linky

La première information que donne un compteur Linky, c’est la quantité d’électricité consommée : son voyant clignote plus vite si vous consommez beaucoup, plus lentement si vous consommez moins.

Les touches les plus importantes sont le + et le -. Elles font afficher des informations telles que :

  • Le nom du titulaire de l’abonnement
  • L’option tarifaire souscrite (par exemple l’option Heures pleines Heures creuses)
  • La puissance apparente
  • La puissance de référence
  • La puissance maximale atteinte le jour de consommation

En cas de dépassement de puissance autorisée, un message apparait sur le compteur. Vous devrez alors débrancher quelques appareils, ou celui consommant le plus, pour revenir en dessous du maximum de puissance souscrite. Un appui de 2 secondes sur la touche + suffit ensuite à rétablir l’alimentation en électricité.

Le compteur Linky est-il obligatoire ?

Accepter l’installation du compteur Linky constitue une obligation définie par la loi. En cas de refus de la part d’un abonné, le technicien n’est toutefois pas autorisé à forcer la porte pour installer le nouveau compteur.

Enedis dispose malgré tout de différentes voies pour amener ses abonnés à accepter l’installation du Linky. En derniers recours, le gestionnaire de réseau peut être autorisé à couper l’électricité à la personne qui refuse.

Il faut également savoir que si l’ancien compteur doit être enlevé en raison d’une panne technique, il est systématiquement remplacé par un compteur Linky. Il en est de même pour le raccordement d’une installation en autoconsommation avec revente du surplus.

Un compteur Linky, c’est payant ?

L’installation du compteur Linky est réalisée gratuitement dans le cadre du programme de déploiement. Par contre, une date d’installation repoussée suite à un refus peut occasionner des frais pour l’abonné.

Mais cette gratuité n’est en réalité qu’apparente. Dès 2021, le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) devrait en effet subir une augmentation afin de compenser pour partie le montant de l’investissement nécessaire (140 € par foyer) au déploiement des compteurs Linky.

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page