Le compteur Linky : danger ou aubaine ?

Ondes cancérigènes, intrusion dans la vie privée, coupures de courant : le compteur Linky est-il dangereux ? Entre rumeurs et réalité, il est difficile de se faire un avis sur ce nouveau compteur communiquant. Cet article fait le point sur les dangers supposés et les avantages réels du compteur Linky.

Maladies, coupures, surveillance… les supposés dangers de Linky

Linky est-il dangereux pour la santé et la vie privée des consommateurs ? C’est en tout cas ce que soutiennent certaines associations.

Les risques pour la santé

En ce qui concerne la santé, la polémique est liée à la connectivité des compteurs Linky et plus particulièrement aux ondes qu’il émet. Le compteur est en effet équipé de la technologie des Courants Porteurs en Ligne (CPL). Globalement, cette technologie permet une meilleure gestion de la consommation d’électricité.

Selon l’Organisation mondiale de la santé et le Centre international de recherches sur le cancer, les radiofréquences résultant des ondes électromagnétiques émises par les compteurs Linky pourraient être cancérigènes. Mais ces ondes sont déjà largement présentes dans notre vie quotidienne ! Smartphones, Wi-Fi et autres appareils communicants en émettent sans pour autant provoquer un tel débat.

D’autre part, Enedis affirme avoir pris en compte ce risque en limitant l’émission d’ondes dès la conception du compteur électrique Linky. De plus, ces compteurs sont rarement installés dans les lieux de vie, mais plutôt en dehors.

Les risques d’intrusion dans la vie privée

Sur l’aspect du respect de la vie privée, la rumeur occupe une grande place. La première concerne la supposée caméra infrarouge capable de filmer à l’insu des occupants du logement. Dans les faits, il ne s’agit que de la diode située en façade du compteur et dont la fréquence de clignotement varie en fonction de la consommation.

Un autre risque souvent mis en avant est la transmission de données personnelles. Sur ce point, Enedis indique travailler en étroite collaboration avec la CNIL et strictement respecter le cadre légal. En ce qui concerne le piratage, il reste du domaine du possible du fait que le risque zéro n’existe pas. Il est toutefois utile de préciser que les données transmises sont cryptées et que le compteur Linky est homologué par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

Des coupures de courant plus nombreuses

Le compteur Linky permet de suspendre le courant d’un logement à distance. Enedis répond que bien que les coupures de courant pour impayés soient une réalité, elles ne seront pas plus nombreuses qu’avec les anciens compteurs. Pour le gestionnaire de réseau, la procédure de suspension reste identique avec l’obligation de prévenir l’abonné. La seule différence est que le déplacement d’un technicien n’est plus requis, ce tant pour la suspension que la remise en service de l’alimentation en électricité.

Le compteur Linky : avis

Les quelques aspects négatifs attribués au compteur Linky ne doivent pas pour autant être considérés comme une opposition unanime. Une étude d’UFC-Que Choisir fait ainsi apparaître que seulement 3% des foyers possédant un Linky s’inquiètent des ondes électromagnétiques et ils ne sont qu’1% à avoir peur de la communication de données personnelles.

Plus négatif est le jugement porté sur l’utilité du compteur Linky. Si d’après cette même étude, 74% des abonnés n’ont constaté aucun changement après la pose, ils sont 70% à considérer ce nouveau compteur Linky comme inutile.

Sans doute faudra-t-il un peu de temps avant que les consommateurs assimilent les avantages du compteur Linky obligatoire. Sur sa page dédiée www.enedis.fr/linky, le gestionnaire de réseau explique en détails les atouts de cet appareil. Ce qui est certain est que le compteur Linky a déjà beaucoup fait parler de lui. Il ne lui reste plus qu’à faire ses preuves !

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page