Climatisation : la consommation d’énergie des climatiseurs

Besoin d’air ? Alors que les températures estivales avoisinent les 40°C, vous songez peut-être à investir dans une solution pérenne pour vous rafraîchir, comme un climatiseur. Oui mais à quel prix ? Et quel impact sur votre facture énergétique ?

On s’interroge beaucoup sur l’impact du prix du chauffage sur notre facture énergétique. Mais qu’en est-il de la climatisation ? Les températures estivales, en forte hausse depuis quelques années, posent la question, et les climatiseurs fleurissent sur le marché. Si les climatiseurs sont connus pour être chers et énergivores, de nouveaux modèles plus accessibles et plus pratiques voient le jour. Idéal pour éviter une facture à faire froid dans le dos !

Climatiseur : quel impact sur ma facture d’électricité ?       

Tout dépend du modèle de votre appareil, de sa puissance, et de votre fournisseur d’électricité. Comme le chauffage, il faut aussi prendre en compte les caractéristiques de votre habitat. Plus votre maison sera grande, plus la surface à rafraîchir sera importante. De même, l’isolation et la ventilation auront une incidence sur l’efficacité de votre climatiseur.

Pour une utilisation d’environ 4 heures par jour, comptez une augmentation de votre facture d’environ 15% sur le mois. Au-delà de 4 heures par jour, on peut constater un bond mensuel d’environ 25% environ.

Rappelez-vous toutefois qu’il s’agit d’une augmentation temporaire (la période estivale), à laquelle vous retirerez le prix habituel de votre chauffage.

Un climatiseur, combien ça coûte ?                   

Côté climatiseur, vous pourrez profiter d’un appareil soufflant de l’air froid à partir de 300 euros. Dans cette gamme de prix, vous aurez le choix entre plusieurs appareils mobiles d’appoint qui ne nécessitent aucuns travaux. Ces petits climatiseurs portables, généralement de puissance 2,5 kW, représentent un coût d’environ 15 centimes d’euros par heure.

À partir de 900 euros, d’autres appareils plus efficaces existent, souvent composés d’un compresseur installé à l’extérieur de votre maison et relié à un bloc intérieur. Le prix d’une heure de fonctionnement pour ces climatiseurs récents est d’environ 7 centimes d’euro. À cela s’ajoute le prix de l’installation par un professionnel. Bon à savoir : ces climatiseurs sont souvent réversibles ! Ils peuvent donc servir de chauffage l’hiver, et sont en moyenne beaucoup moins gloutons en énergie que les radiateurs électriques. Ils sont aussi plus durables dans le temps, plus puissants, et rafraichissent de plus grandes surfaces que les petits modèles d’appoint.

Comment bien choisir mon climatiseur ?

Lorsque vous achetez un climatiseur, gare à l’étiquette énergétique ! Celle-ci vous renseignera sur l’efficacité de votre appareil en le classant sur une échelle de A à G. 

Pour les climatiseurs, le classement débute à A+++, G étant le plus énergivore, et A+++ le plus économe en matière d’énergie. Cette étiquette énergétique comporte également une estimation de la consommation exprimée en kWh/an. Pour estimer votre budget climatisation, multipliez cette valeur par le coût du kWh que vous payez à votre fournisseur d’électricité. Sachez que les nouveaux modèles de climatiseurs consomment moins que leurs ancêtres grâce à l’introduction de l’étiquette énergie et au règlement sur l’écoconception mis par place par l’Union Européenne.

C’est parti pour un été au frais et à petit budget !

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page