Entretien chaudière : obligations, déroulement, tarifs

Devenu obligatoire depuis 2009, l’entretien de la chaudière d’un logement garantit son bon fonctionnement et réduit les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz potentiellement mortel. Mais quel est le prix d’entretien d’une chaudière ? Qui doit le payer ? électricitéfutée vous dit tout sur l’entretien d’une chaudière.

Entretien chaudière : locataire ou propriétaire ?

En règle générale, c’est au locataire d’effectuer et de prendre en charge cet entretien obligatoire, sauf s’il s’agit d’une chaudière collective (chauffage au sol dans une copropriété par exemple).

Dans ce cas précis, c’est au propriétaire de se rapprocher du syndic de copropriété pour connaître les modalités de cette vérification d’installation.

Qui appeler pour l’entretien de chaudière ?

L’entretien annuel d’une chaudière doit obligatoirement être fait par un professionnel reconnu qui peut justifier de son expérience ou de sa certification, avec ou sans contrat d’entretien.

Dans la plupart des cas, votre chaudière doit comporter une petite étiquette indiquant les coordonnées de la personne ayant effectué le dernier contrôle ainsi que la date d’intervention. Vous pouvez donc contacter la même entreprise, mais ce n’est pas obligatoire.

En cas de mauvaises expériences avec un chauffagiste, vous pouvez tout-à-fait prendre un nouveau contrat d’entretien de chaudière ailleurs.

Le prix d’entretien d’une chaudière

Vous pouvez demander à bénéficier d’un contrat d’entretien annuel de chaudière ou contacter un plombier-chauffagiste de manière ponctuelle.

Nous vous recommandons malgré tout de souscrire un contrat d’entretien, dont les frais fixes sont clairement indiqués. Chaque entreprise applique le tarif de son choix, mais la moyenne constatée se situe entre 80 et 150 € par an, pièces et main-d’œuvre incluses.

En cas de contrôle sans contrat, il n’est pas rare de voir le montant de cette facture s’envoler.

Quand faire l’entretien d’une chaudière ?

Il n’existe pas de date obligatoire pour demander la vérification et l’éventuelle mise aux normes d’une chaudière : vous pouvez les demander à tout moment de l’année.

Toutefois, d’après notre expérience, nous vous conseillons de contacter un professionnel en dehors de la période hivernale, là où il sera mécaniquement plus disponible. La fin de l’été et le début de l’automne restent les meilleures périodes pour l’entretien annuel de la chaudière.

Le déroulement de l’entretien annuel d’une chaudière

  1. Le chauffagiste commence par vérifier l’état général de l’installation et installe des pièces de rechange, le cas échéant. Il peut aussi être amené à commander des pièces pour remplacer celles qui sont défectueuses. Si vous payez un contrat d’entretien annuel, ces pièces ne peuvent vous être facturées, contrairement à une intervention hors contrat.
  2. Le professionnel veille également à tester toutes les fonctions de la chaudière et en garantit sa fiabilité.
  3. Une fois ceci fait, il vous prodigue des conseils d’entretien ou d’utilisation pour améliorer votre confort ou votre sécurité.
  4. À la fin de l’entretien, il vous remet une attestation d’entretien, à conserver au moins deux ans (bien qu’une nouvelle attestation intervienne l’année suivante).

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page