Comprendre les normes électriques

Pour réaliser des travaux d’électricité, du remplacement simple d’une prise à la rénovation complète d’un logement, vous devez respecter un certain nombre de règles de sécurité afin de vous conformer à la législation en vigueur. Connues sous le nom de normes électriques, celle-ci sont mondiales ou continentales.

Qu’est-ce qu’une norme électrique ?

Une norme électrique désigne une règle qui encadre le matériel et les câbles électriques. Elles sont diverses et varient d’un pays à un autre. C’est ainsi qu’en France, la norme NF C 15-100 est exigée pour les installations domestiques. C’est en 1911 que sa première version connue sous l’appellation de C11 a vu le jour. Depuis, cette norme a énormément évolué !

Il faut par ailleurs noter que l’édiction des normes électriques est assurée par différents organismes, que ce soit au plan mondial, continental ou à l’échelle d’un pays. La Commission Électrotechnique Internationale se charge d’édicter les normes mondiales CEI, tandis que CENELEC édicte et maintient les normes européennes. Elles peuvent en outre s’appliquer à des pièces spécifiques de votre habitation. C’est le cas notamment des normes électriques de salle de bain.

Les normes électriques visent à assurer une sécurité contre des risques de baisse de tension, de court-circuit ou encore de surcharge, et à éviter aux personnes de subir des chocs électriques. Enfin, ces règles assurent la pérennité des installations tout en facilitant leur exploitation. Pour ce faire, elles vous obligent à investir dans des équipements et dispositifs répondant à des critères d’efficacité et de qualité élevés.

Comment savoir si un logement respecte les normes électriques ?

Pour savoir si vos installations répondent aux normes électriques en vigueur vous devez faire réaliser par un professionnel certifié un diagnostic d’électricité. La mise aux normes  électriques est obligatoire depuis 2009 pour toute vente de bien immobilier avec tout ou une partie des installations datant de 15 ans.

Au cours de cette opération, l’expert procède à un recensement et à une description matérielle qui présente les risques en rapport direct avec des éléments sous tension et des équipements hors-norme, inadaptés et endommagés. Valable pour une durée de 3 ans, un tel diagnostic est effectué pour décrire avec précision l’état des conducteurs et celui de leur protection.

En tant que mandataire ou vendeur, vous engagez votre responsabilité pénale et civile en ne vous soumettant pas à cette mise aux normes électriques obligatoire.

Comment faire des travaux pour mettre un logement aux normes électriques ?

La mise aux normes électriques d’une maison ancienne est une opération indispensable pour votre confort et votre sécurité qui se déroule en plusieurs étapes.

Parce qu’ils exigent une expertise de pointe, ces travaux doivent être effectués par un électricien professionnel et certifié.  Il réalise dans un premier temps un diagnostic par lequel il vous indiquera l’ensemble des travaux nécessaires pour mettre aux normes l’installation électrique de votre logement.

Dans une seconde phase, il procédera aux rénovations exigées. Pour ce qui est de la France, celles-ci consistent généralement en une remise de votre réseau à la norme NF C 15-100. Concrètement, l’électricien démantèle l’ancienne installation et en met en place une nouvelle répondant à la règlementation en vigueur en matière de câble électrique ou de tout autre dispositif.

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page