Gaz, électricité : les tarifs réglementés de l’énergie en 2019

En 2019, les tarifs réglementés de l’électricité pratiqués par les fournisseurs historiques d’énergie sont toujours l’option favorite de 90% des Français. Pourtant, de nouvelles offres attractives créées par des fournisseurs alternatifs leur font concurrence. Alors, comment choisir ?

Les tarifs réglementés de l’énergie, c’est quoi ?

Spécificité bien française, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz naturel et de l’électricité sont un reliquat des situations de monopole d’EDF et Engie. Ces prix, fixés par l’État en 1946, permettaient ainsi de protéger les consommateurs. En 2007, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence a fait naître de nouvelles opportunités, annonçant la fin des tarifs réglementés. La preuve cette année avec la nouvelle loi du Ministère de la Transition écologique et solidaire qui actera la fin des tarifs réglementés du gaz naturel GDF-Suez d’Engie d’ici à 2023.

Tarifs réglementés du gaz et d’électricité : combien ça coûte ?

Ces tarifs réglementés du gaz et de l’électricité sont fixés par les pouvoirs publics. Chaque année, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) en détermine les barèmes et conditions. Ces prix peuvent varier tous les mois pour le gaz naturel, et au moins une fois par an pour l’électricité. 

Tarif réglementé de l’électricité en 2019

Au début de l’année 2019, le prix du kWh d’électricité pour l’abonnement de base allait de 0,1452€ à 0,1469€ (selon la puissance des compteurs). Désormais, le tarif réglementé de l’électricité en 2019 oscille autour de 0,1530€ et 0,1561€.

Tarif réglementé du gaz en 2019

Le tarif réglementé du gaz au début de l’année, pour un consommateur se chauffant au gaz (classe B1 & B2i), allait entre 0,0615€ et 0,0651€ (selon la zone tarifaire de gaz). Désormais, le prix du kWh de gaz s’étale entre 0,0607€ et 0,0643€.

Qui peut offrir les tarifs réglementés ?

Les tarifs réglementés du gaz

Seuls les fournisseurs historiques peuvent pratiquer des offres de TRV. On aura donc Engie pour le gaz naturel, En plus des entreprises locales de distribution (ELD), c’est Engie qui commercialise les tarifs réglementés du gaz.

Les tarifs réglementés de l’électricité

Les tarifs réglementés de l’électricité sont commercialisés par le fournisseur historique EDF, mais également par d’autres ELD.

Évolution du tarif réglementé de l’électricité

Les prix de l’électricité ont toujours été en augmentation constante. Après la trêve lors du premier semestre 2019, avec un gel des hausses causé par le mouvement des Gilets Jaunes, les tarifs ont de nouveau augmenté, avec notamment une hausse de 5,9% en juin 2019.

Évolution du tarif réglementé du gaz

Jusqu’à fin 2018 et le mouvement des Gilets Jaunes, le prix du gaz était en hausse constante. Après le gel des hausses des tarifs du gaz durant le premier semestre 2019, provoqué par la contestation populaire, les nouvelles augmentations prévues sont reportées à 2020. Actuellement, les prix du gaz sont en baisse.

Qui sont les fournisseurs alternatifs ?

Parmi les fournisseurs dits alternatifs, c’est-à-dire ceux qui ne peuvent pas appliquer les TRV, on trouve principalement le nouveau gros fournisseur du marché, arrivé cette année après la fusion entre Direct Énergie et Total Spring : Total Direct Energie. Il y a également des fournisseurs d’énergie verte tels que Planète Oui, Ekwateur ou Plüm Energie, ou encore des fournisseurs revendiquant un statut « low cost » tels que Happ-e ou Cdiscount Énergie.

Les tarifs réglementés EDF ou Engie sont-ils plus chers ?

Si vous choisissez de quitter les tarifs réglementés pour un abonnement chez un fournisseur alternatif, vous paierez alors l’énergie en prix de marché. Deux choix d’abonnements s’offrent à vous : à prix fixe ou à prix indexé.

À prix fixe, le fournisseur s’engage à geler le prix du kWh sur une durée déterminée. L’avantage : la facture restera stable, même en cas de hausse du cours de l’énergie. Mais ces abonnements peuvent se révéler moins intéressants à court-terme.

Dans le cadre d’un prix indexé, le fournisseur indexe le prix sur celui des tarifs réglementés EDF et Engie, c’est-à-dire que même si les prix évoluent, le fournisseur maintient un écart à la baisse par rapport aux TRV, souvent exprimé en pourcentage. Total Direct Énergie propose par exemple -5% sur le prix du kWh (HT) par rapport aux TRV sur son offre classique, et jusqu’à -10% pour son offre online. Ces offres sont donc plus adaptées aux consommateurs souhaitant faire des économies dès leur première facture.

Si vous hésitez entre tarifs réglementés et alternatifs, sachez que ces derniers sont en moyenne entre 5 à 10% moins cher, mais que les fournisseurs alternatifs sont aussi libres de fixer les prix ! Prenez donc soin de comparer les prix, en les appliquant à votre consommation, pour être sûr de faire le bon choix.

Vous avez opté pour une offre alternative et vous souhaitez revenir en arrière ? Pas de problème : vous pouvez revenir aux TRV à tout moment et sans frais grâce au principe de réversibilité.

aurelien

Revenir en haut de page