Raccordement d’un logement au réseau électrique : comment faire ?

Le raccordement à l’électricité nécessite l’intervention d’un gestionnaire de réseau comme Enedis. Entre le montage du dossier, son étude et la réalisation des travaux, le raccordement électrique d’une maison neuve ou existante peut prendre un certain temps. Pour anticiper ces délais, électricitéfutée vous explique les étapes une à une.

Comment demander le raccordement électrique de son logement neuf ?

Encore souvent nommée « raccordement EDF », cette opération consiste à raccorder votre logement au réseau de distribution d’électricité. La demande de raccordement électrique s’effectue soit en ligne en accédant à Enedis Connect, soit par téléphone en composant le 09 72 67 50 XX (XX = numéro de votre département).

Les documents à fournir

Parallèlement aux renseignements fournis en ligne ou par téléphone, vous devrez joindre les documents suivants pour constituer votre dossier de demande de raccordement Enedis :

  • Copie du permis de construire ;
  • Extrait de cadastre et plan de masse ;
  • Photos du terrain ;
  • Engagement de prise en charge des travaux ;
  • Puissance de raccordement souhaitée ;
  • Souscription aux heures creuses.

Dans certains cas, des documents supplémentaires peuvent être exigés (distance par rapport au réseau préexistant, autorisation d’urbanisme, etc.).

Le devis du gestionnaire de réseau

Une fois ces documents fournis et étudiés, Enedis vous expédie un devis sous 10 jours. Ce document intègre un descriptif technique des travaux à réaliser et le coût global de l’opération.

Pour déclencher la procédure, il vous suffit alors de signer le devis et de payer l’acompte dont le montant est précisé sur le document. La durée de validité du devis est généralement de 3 mois.

Les travaux de raccordement

Enedis programme ensuite votre raccordement à l’électricité et engage les demandes d’autorisations administratives. Ce n’est qu’une fois obtenues ces autorisations que les travaux peuvent débuter.

Si ce délai est variable, il en est de même pour la durée des travaux. En effet, raccorder un pavillon situé dans un lotissement viabilisé en ville demande moins de temps que raccorder une maison rurale excentrée, par exemple.

La finalisation de votre raccordement à l’électricité

Une fois les travaux de raccordement Enedis terminés, il ne vous reste plus qu’à finaliser le tout en :

  • Fournissant une attestation de conformité de votre installation électrique (Consuel) à Enedis : elle est demandée à l’électricien qui a réalisé l’installation. Si vous avez tout fait vous-même, rendez-vous sur le site du Consuel pour connaître la marche à suivre ;
  • Réglant le total de la facture des travaux ;
  • Souscrivant un abonnement à l’électricité auprès d’EDF ou de tout autre fournisseur : ce dernier se charge généralement de transmettre la demande de mise en service auprès d’Enedis, sous 10 jours environ.

Le prix d’un raccordement EDF pour une maison neuve

Le coût d’un raccordement EDF dépend de nombreux éléments. Entrent en compte des critères techniques tels que :

  • La localisation du logement par rapport au point de distribution le plus proche ;
  • La configuration du terrain ;
  • La taille du bâtiment ;
  • La puissance souhaitée (6, 12, 18 kVA …) en monophasé ou triphasé ;
  • Le branchement par voie aérienne ou souterraine.

Comptez entre 500 € et 2 500 € pour le coût de votre raccordement EDF.

Le prix pour le raccordement d’une maison existante

Contrairement au raccordement EDF d’une maison neuve qui est indispensable, cette opération n’est pas toujours nécessaire dans le cas d’une maison plus ancienne. Il suffit en effet que le logement ait été précédemment raccordé. Vous devrez toutefois demander à Enedis (ou par l’intermédiaire de votre fournisseur d’électricité) la remise en service de l’alimentation électrique.

Dans certains cas, Enedis peut toutefois exiger une remise aux normes de l’installation électrique pour des raisons de sécurité. Une fois ce contrôle effectué, vous pourrez demander l’ouverture du compteur. Pour cela, vous devrez fournir :

  • L’adresse complète du logement ;
  • Le numéro de point de livraison (PDL) ;
  • L’index actuellement affiché sur le compteur ;
  • Un RIB ;
  • La date d’emménagement envisagée.

Si vous souhaitez une puissance supérieure à la puissance maximale du compteur, vous devez alors demander un devis à Enedis afin de connaître le prix d’un nouveau raccordement EDF. 

Anna

Ah ! L'électricité... Si vous aussi vous ampère'dez votre latin, faites confiance à mes lumières !

Revenir en haut de page